J’ai mauvaise haleine, que faire ?

Mauvaise haleine : pourquoi et comment la traiter ?

La mauvaise haleine appelée aussi halitose est l’odeur désagréable dégagée par la bouche surtout le matin au réveil. Pour certaines personnes, elle peut se sentir toute la journée. Avoir une mauvaise haleine est vraiment gênante pour soi-même et pour les autres. Découvrez ici quelques généralités concernant cette odeur nauséabonde, ses origines et les solutions proposées pour la traiter.

Mauvaise haleine et halitose : voir la santé de votre bouche

Quelques généralités sur la mauvaise haleine

La mauvaise haleine, ou halitose désigne l’odeur désagréable provenant de la bouche ou des fosses nasales lorsqu’on expire. Elle est accompagnée d’une sensation de mauvais goût dans la bouche. En général, elle provient d’une hygiène bucco-dentaire inadaptée. Cette mauvaise odeur se sent lorsque la personne discute et peut gêner son interlocuteur. En effet, la mauvaise haleine peut être soit un problème anodin, soit liée à des complications bucco-dentaires ou un anomalie au niveau du système digestif, soit liée à une maladie.

Les origines de la mauvaise haleine

Une mauvaise haleine est souvent due à une multiplication excessive de bactéries dans la bouche, notamment dans la salive et sur les papilles de la langue. Les caries, les gingivites négligées, mais aussi la pathologie du nez, les amygdales, les reflux gastro-œsophagiens font aussi partie de ses principales causes. La consommation de certains aliments comme l’ail, l’oignon, et la charcuterie a pour effet de dégager cette mauvaise odeur de la bouche. L’insuffisance de la mastication, le stress, le tabagisme, le jeûne ou la privation de nourriture favorisent la mauvaise haleine. Néanmoins dans le cas où l’origine de la mauvaise haleine reste inconnue, il est fortement conseillé de consulter un médecin pour un bilan de santé.

Le nettoyage de  la langue

La langue retient la moitié des bactéries de la bouche favorisant ainsi la formation d’une mauvaise haleine. Il est donc indispensable de se brosser la langue pour éliminer ces dernières. Pour cela, vous pouvez vous servir des brosses spéciales pour la langue ou des grattoirs pour racler la langue, disponibles en pharmacie, dans les grandes surfaces ou sur Internet. L’objectif est d’éliminer la plaque responsable de cette odeur nauséabonde. Pour cela, brosser délicatement la langue de l’arrière vers l’avant pour ne pas conduire les bactéries vers votre gorge. Nettoyez votre langue en même temps que vous vous brossez les dents. Et surtout, nettoyez bien votre brosse à langue avant et après son utilisation.

Le brossage des dents

Se brosser les dents régulièrement avec les bons gestes est obligatoire pour avoir une bonne hygiène bucco-dentaire ou une bouche saine donc loin de la mauvaise haleine. Afin de minimiser les risques de caries dentaires et les problèmes gingivaux, le brossage des dents doit se faire trois fois par jour, après chaque repas. Il faut bien nettoyer toutes les surfaces de chaque dent avec une brosse à dents bien adaptée afin de nettoyer surtout les zones difficile à atteindre. Par ailleurs, il est conseillé de changer la brosse à dents au minimum tous les trois mois. En outre, consultez régulièrement votre dentiste pour surveiller les caries et les maladies parodontales. Enfin, l’utilisation des fils dentaires pour nettoyer les espaces entre les dents s’avère également efficace.

Les bains de bouche

Au cas où vous ne pouvez pas vous brosser les dents après l’un des repas, optez pour le bain de bouche. Cela permet de lutter efficacement contre les bactéries responsables des mauvaises haleines. Les bains de bouche de par leurs compositions neutralisent l’acidité buccale. De plus ils ont la propriété de nettoyer et de blanchir les dents. Cependant, son utilisation s’effectue pendant une durée limitée (pas plus de trente secondes). Aussi, l’usage fréquent des bains de bouche est fortement déconseillé à cause de leurs effets irritants. Il est préférable alors d’effectuer cette opération après avoir demandé l’avis d’un médecin ou d’un chirurgien dentiste.

Le thym : une plante recommandée contre la mauvaise haleine

Le thym est une plante aromatique ayant la propriété de réduire la plaque dentaire, de protéger les dents contre les caries et la gingivite responsables de la mauvaise haleine. Ainsi, quelques gouttes d’huile essentielle de thym diluées dans un verre d’eau suffisent à alléger, à faire disparaitre même la mauvaise haleine. De plus, ses fonctions anti-infectieuses permettent aussi de traiter les infections de la muqueuse buccale. Elle s’utilise en rince-bouche ou en gargarisme.

Le persil : un remède de grand-mère contre la mauvaise haleine

Riche en chlorophylle, le persil est une plante aromatique qui permet de combattre les mauvaises odeurs provenant de la bouche. En plus d’être un déodorant naturel pour la bouche, cette plante verte a de nombreuses autres vertus. Il suffit de mastiquer un peu de persil frais pour cacher une mauvaise haleine persistante après avoir ingéré certains aliments hyper protéinés ou de l’ail par exemple. Le persil peut être aussi utilisé comme infusion, en rince-bouche ou en gargarisme pour masquer la mauvaise haleine.

Les précautions à prendre pour éviter la mauvaise haleine ou en cas de halitose

Pour éviter d’avoir une mauvaise haleine, il faut adopter une bonne hygiène bucco-dentaire. Le nettoyage de la langue, le brossage des dents, les bains de bouche occasionnels ne doivent pas être négligés. Par ailleurs, il faut bien quantifier les aliments favorisant cette odeur désagréable notamment les aliments hyper protéinés qui favorisent ce phénomène ou bien appliquer les astuces visant à réduire voire  éliminer cette odeur provenant de la bouche. En cas d’incertitude sur les origines de la mauvaise haleine, il est recommandé de consulter un médecin.

Faire un bilan médical

Pour obtenir plus d’information sur la mauvaise haleine, ou en cas de doute sur votre santé, la réalisation d’un bilan médical peut se révéler nécessaire. Pour certaines personnes, la mauvaise haleine se transforme en une véritable obsession ; on parle alors de « pseudo halitose ». C’est-à-dire que ces individus pensent tout le temps avoir une mauvaise haleine pourtant ce n’est pas le cas. En ce qui concerne l’ « halitophobie » ou la phobie de la mauvaise haleine, cette angoisse permanente entraine une conséquence néfaste dans la vie de la personne concernée. Par conséquent, le pseudo halitose et l’halitophobie nécessitent un suivi spécialisé par un psychiatre ou un psychologue ou bien une prise en charge médicamenteuse selon le cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *